Tireur au fusil-mitrailleur BAR en tenue blanche (1944)

A l'hiver 1944, Hitler décide d'infliger un "second Dunkerque" aux Alliés en encerclant le 21st Army Group engagé en Belgique. Le 16 décembre, les Allemands lancent une offensive dans les Ardennes. Les Alliés sont surpris et, surtout, sont privés d'appui aérien à cause de la neige et du brouillard mais le 23 décembre, le beau temps revient. L’aviation peut désormais soutenir les troupes au sol. Les offensives allemandes sont progressivement stoppées. Le 1er février 1945, la bataille des Ardennes est terminée.

Durant la bataille des Ardennes, les unités américaines manquent d'effets de camouflage pour les combats sous la neige. Comme beaucoup d'autres hommes, ce tireur a perçu une tenue blanche d'origine britannique (blouse et surpantalon) portée par dessus la tenue de combat américaine standard. Pour lutter contre le froid, il porte, sous son casque M1, la casquette en laine tricotée M-1941 ainsi qu'une écharpe en laine et une paire de gants en laine et cuir. Il est doté des surbottes en caoutchouc et toile imperméable, recouvrant les brodequins mais mal adaptées à la marche. Soutenu par les bretelles M-1936, l'équipement comprend un ceinturon M-1937 pour 12 chargeurs de 20 cartouches sur lequel sont accrochés la pochette à pansement et le poignard M3. La cartouchière M-1918, portée sur la poitrine, permet d'emporter 6 chargeurs supplémentaires pour le fusil-mitrailleur BAR M-1918A2 (calibre : 7,62 mm ; masse avec chargeur garni : 10,450 kg ; longueur : 1,220 m).

Cartel

Datation : 1944

Auteur : Inconnu

Matériaux : Laine, coton, cuir, acier, bois, caoutchouc

Techniques :

Lieu de création : Etats-Unis

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ha 90

Historique :