Troupes allemandes place de la Concorde à Paris, le 1er mars 1871

La guerre franco-allemande (19 juillet 1870 - 29 janvier 1871) oppose la France du Second Empire à la Prusse. Point culminant d’un conflit résultant de la volonté prussienne de dominer l’Allemagne, constituée alors d’une mosaïque d’Etats indépendants, cette guerre donne lieu à de multiples représentations. Les photographies d’Eugène Appert sont des témoignages précieux, parmi lesquels cette image des troupes prussiennes à Paris reste une illustration manifeste de la défaite et des conséquences de la guerre.

Suite à la capture de Napoléon III et de son armée à Sedan, les Prussiens assiègent la capitale à l'automne 1870 et le gouvernement de la Défense nationale se résigne à signer un armistice. Rare image d'Appert précisément datée pour cette période où dominent plutôt les images de troupes prussiennes posant dans les forts des environs de Paris, cette vue panoramique témoigne de la supériorité allemande et de la puissance de ses troupes. En choisissant de représenter le moment où les vainqueurs se voient accorder le droit de défiler le 1er mars 1871 dans une capitale en deuil, Appert dénonce surtout un acte humiliant qui constituera pour les parisiens le point de départ de l'insurrection qui mène à l'épisode sanglant de la Commune de Paris. La guerre de 1870-1871 voit la création d'autres reportages photographiques, souvent restés anonymes, dans lesquels dominent les représentations de villes assiégés comme Bitche, Strasbourg, Metz ou Belfort, images calmes et distanciés des destructions.

Cartel

Datation : 1871

Auteur : Eugène Ernest Appert (1830-1891)

Matériaux :

Techniques : Epreuve argentique à développement

Lieu de création : Paris

Hauteur :
0,140 m

Largeur :
0,340 m

Poids :

N° inventaire : 2268

Historique : Inconnu

Objets complémentaires

Siège de Bitche, fin octobre 1870

Vue de l'église Saint-Christophe. Planche extraite de l’album « Siège de Belfort »