Uniforme de gala de Cent-Suisse de la Maison du Roi

Cette tenue de Cent-Suisse de la Maison du Roi est le plus ancien uniforme des collections du musée de l’Armée. Il date du début du XVIIIe siècle. D’abord limité aux forces chargées de la protection du souverain (Mousquetaires, Gardes du corps, etc.), le port de tenues identiques est étendu à l’ensemble des régiments français sous le règne de Louis XIV. L’uniforme a plusieurs rôles : il permet d’habiller correctement les soldats, aide à distinguer les différentes troupes et développe l’esprit de corps.

L'habit dit " à la suisse " est constitué d'un pourpoint et de hauts-de-chausses rappelant les tenues des piquiers suisses du XVIe siècle. Il est remis en usage en 1679. Les Cent-Suisses font partie de la " garde du dedans " de la Maison militaire du Roi. Ils disposent de trois habits différents : un pour le service ordinaire, un pour la guerre et un autre pour les cérémonies, comme celui-ci.

Le pourpoint (visuel 2) de drap bleu est galonné en plein (sur toutes les coutures) " à la livrée du roi " : un large galon en velours de soie cramoisie rebrodé en motifs de fil de soie blanche, imitant les anneaux d'une chaîne, et d'un galon étroit à fond blanc, à motifs cramoisis en forme de petits diabolos. Sur les emmanchures (visuel 3), la présence de bourrelets de serge jaune galonnés alternativement d'un petit galon à la livrée du roi et d'un galon d'or permet d'attribuer l'uniforme à un musicien.

Ce costume est très proche de l'uniforme des Cent-Suisses représenté vers 1721 dans les albums de Jacques Antoine Delaistre (objet complémentaire).

Cartel

Datation : Vers 1700

Auteur :

Matériaux : Serge, métal, velours, soie, drap

Techniques : Cousu, brodé

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 3641 DEP

Historique : Dépôt du musée national suisse de Zürich

Objets complémentaires

Cent Suisses du Roy, soldat avec hallebarde et porte-étendard