Uniforme de Saint-cyrien

Charles de Gaulle est reçu en septembre 1909 à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. Avant d’intégrer l’école proprement dite, il effectue un stage dans la troupe, au sein du 33ème Régiment d’infanterie d’Arras : d’abord comme simple soldat, puis comme caporal et enfin comme sergent. Le jeune élève-officier a donc choisi l’infanterie, considérée comme « la reine des batailles », dans une doctrine militaire française, qui est alors vouée à l’offensive.

De Gaulle n'est pas né dans une famille de tradition militaire. Si son père l'a peut-être encouragé à embrasser cette carrière, les évènements de 1905 (séparation de l'Eglise et de l'Etat, crises sociales, mutation de l'armée) peuvent avoir eu un impact sur la décision du jeune homme. A Saint-Cyr, de Gaulle s'avère être aussi intéressé par les disciplines strictement militaires que par des matières comme l'histoire et la géographie. Il sort 13e sur 121 de la 94e promotion 1909-1912 de Saint-Cyr, alors qu'il avait été classé 117e au concours d'admission de septembre 1909. Le major de promotion n'est autre que le futur maréchal Juin. C'est au 33e Régiment d'infanterie d'Arras que de Gaulle choisit d'effectuer son stage d'entrée à l'Ecole. Comme la majorité des saint-cyriens de sa promotion, il choisit de nouveau ce régiment en fin de deuxième année, face à la cavalerie, aux zouaves et aux chasseurs à pied. C'est dans ce régiment au passé prestigieux que de Gaulle, devenu sous-lieutenant, rencontre pour la première fois Pétain, alors colonel.

Cartel

Datation : 1872-1887

Auteur :

Matériaux : Métal, textile

Techniques :

Lieu de création : France (origine)

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ga 573

Historique :