Unterfeldwebel (sergent-chef) de la Feldgendarmerie

La Feldgendarmerie, équivalent de la gendarmerie française, est chargée du maintien de l’ordre dans l’armée en temps de paix. En temps de guerre et dans l’Europe occupée, elle a pour missions de rechercher les déserteurs, de rassembler les prisonniers de guerre et les réfugiés, de protéger les matériels de prise, de contrôler les populations civiles et le trafic routier, notamment en France aux divers passages de la ligne de démarcation séparant la zone occupée de la zone libre.

Coiffé du casque d'acier (Stalhelm) modèle 1940, ce Feldgendarme porte l'uniforme feldgrau standard de la Heer (armée de terre). Son appartenance à la Feldgendarmerie est immédiatement visible grâce au hausse-col qu'il porte autour du cou. Fabriqué en tôle légère emboutie de teinte argentée, le hausse-col dispose sur sa face avant d'éléments phosphorescents (aigle, inscription "Feldgendarmerie" et boutons) et sur sa face arrière, doublée d'une pièce en drap pour protéger l'uniforme, d'une patte passée dans une boutonnière pour le maintenir sur l'uniforme. Sur le bras gauche de sa vareuse modèle 1940 sont cousus l'insigne de manche de la Feldgendarmerie brodé en fil de coton orange (couleur distinctive de l'arme) et la bande de manche "Feldgendarmerie" tissée en fil de coton brun avec l'inscription en caractères gothiques gris.

Cartel

Datation : Vers 1940

Auteur : Inconnu

Matériaux : Laine, coton, cuir, acier

Techniques :

Lieu de création : Allemagne

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : Ha 61

Historique :