Vareuse et pantalon en drap bleu horizon de lieutenant du 2e régiment d'infanterie pour enfant

Très en vogue à partir de la Belle Epoque (fin XIXe siècle – 1914), les panoplies représentant des uniformes de l’armée métropolitaine (infanterie, dragons ou cuirassiers) ou de l’armée d’Afrique (tirailleurs, zouaves ou spahis) montrent la fascination et l’attrait des enfants pour les militaires. Fier de la gloire de ses aînés durant la Grande Guerre, Armand Bayard se fait offrir cet uniforme d’officier d’infanterie bleu horizon confectionné par la Samaritaine à Paris.

Né le 19 décembre 1920, Armand Bayard a porté cet uniforme dont la vareuse arbore les attributs de lieutenant du 2ème régiment d'infanterie : des pattes de collet à chiffre " 2 " brodé en cannetille d'or et deux galons en trait côtelé.
Par ailleurs, 2 types de chevrons, en trait côtelé or, ajoute au costume une dimension de soldat expérimenté : un chevron de blessure cousu sur le haut de la manche gauche et deux chevrons de présence aux armées (1 an et demi) cousus sur la haut de la manche droite.

Quelques libertés ont néanmoins été prises par rapport à l'uniforme adulte initial : la couleur de la fourragère, couleur de la légion d'honneur, devrait être celle de la croix de guerre 1914-1918, obtenue par le 2ème régiment d'infanterie. Le bouton d'officier de l'Armée de l'Air a été ajouté postérieurement : il rappelle le réel engagement militaire d'Armand Bayard. Après un passage dans ce corps en 1939, il s'engage en 1940 dans la France libre, sous le pseudonyme de Maurice Delecray. Entré dans la No. 5 Service Flying Training School, le 14 mai 1941, il se tue durant un vol d'entraînement le 22 octobre 1941.
Sous-lieutenant à titre posthume, il reçoit la médaille de la Résistance.

Cartel

Datation : Vers 1925-1930

Auteur : Samaritaine (Paris)

Matériaux : Laine, métal, cannetille

Techniques :

Lieu de création : France

Hauteur :

Largeur :

Poids :

N° inventaire : 2003.68.1 & 2003.68.2

Historique : Don de M. Jean Bayard (2003)