Vouge

Le vouge est un type d’arme d’hast qui semble avoir été particulièrement en faveur, en France, au cours du XVe siècle. De construction en apparence sommaire, il est constitué d’un solide fer en forme de lame de couteau, emmanché sur une hampe de taille souvent réduite. Le vouge est donc apparenté aux « couteaux de brèche » (objet complémentaire), mais s’en distingue par l’étroitesse de sa lame et par l’adjonction à la base de la douille d’une rouelle métallique protégeant la main du combattant des coups adverses.

L'exemplaire présenté est notable par la complexité des sections successives de son fer : la moitié supérieure est en effet façonnée en losange, autorisant ainsi les coups d'estoc (donnés avec la pointe), tandis que le milieu du fer est triangulaire et peut donc être utilisé pour les coups de taille (avec le tranchant de la lame). Enfin la base est hexagonale et se termine par la rondelle de garde et par deux longues attelles métalliques rivetées dans le bois, renforçant ainsi la solidarité de l'ensemble. La dimension totale du fer et des attelles atteint presque un mètre. Façonnée à pans, la hampe actuelle, vraisemblablement trop longue pour ce type d'arme qui semble avoir été utilisée pour une forme de combat au corps à corps, est une adjonction moderne.

Cartel

Datation : Vers 1450

Auteur : Inconnu

Matériaux : Bois et fer

Techniques : Fer forgé

Lieu de création : France (?)

Hauteur :
2,39 m

Largeur :

Poids :

N° inventaire : K PO 469

Historique : Faisait partie de l’ancienne collection de Georges Pauilhac, acquise par le musée de l’Armée en 1964.

Objets complémentaires

Couteau de brèche