Lluis Claret, Maître du violoncelle espagnol

Du  23 mai 2019

jeudi 23 mai 2019

20h

Cathédrale Saint-Louis

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. Premium : 30€ / Cat. 1 : 20€ / Cat.2 : 15€ / - 26 ans et solidarités : 8€ / - 18 ans : 4,50€

L'Heure espagnole

Distribution :
Orchestre symphonique de la Garde républicaine
François Boulanger, direction
Soliste Lluis Claret, violoncelle

Au programme :
Falla, La Vida breve, Danza Española n°1, pour orchestre
Bach, Extr. de la 1ère Suite : Prélude, Sarabande et fugue, pour violoncelle seul.
Enric Casals, Concerto en fa majeur, pour violoncelle et orchestre
Stravinski, L'Oiseau de feu, Suite de ballet pour orchestre

La célèbre 1ere danses espagnoles, extraite du 2e acte du drame lyrique de Falla créée en 1904, ouvre ce programme consacré par les Premiers Grands Prix qui lui furent successivement décernés lors des concours Casals (1976) et Rostropovitch (1977), Lluis Claret, frère de Pablo, auteur de ce concerto dont il assure une véritable re-création fort expressive, à l'occasion de ce concert. Maitre vénéré du violoncelle espagnol, légitimement considéré comme l'un des fils spirituel de Pablo Casals, Lluis Claret interprète, en mémoire de ce violoncelliste et artiste de légende, des extraits de la 1ere suite pour violoncelle seul de Bach. Crée le 25 juin 1910 à Paris, sous la direction de Gabriel Pierné et résultant d'une commande passée par Diaghilev à Stravinski, pour les Ballets Russes, L'oiseau de feu se fonde sur un conte russe adapté par Fokine. C'est 7 ans plus tard que Stravinski fit, grâce à Coctrau et Diaghilev, la connaissance de Picasso, à Rome. De leur amitié découla notamment leur collaboration autour de Ragtime (1919) et Pulcinella (1920) ainsi que trois portraits de Stravinski réalisés par Picasso.

Sous le haut patronage et avec le soutien de l'Ambassade d'Espagne