Requiem allemand de Brahms

Du  18 décembre 2018

mardi 18 décembre 2018

20h

Cathédrale Saint-Louis

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. Premium : 40€ / Cat. 1 : 30€ / Cat.2 : 20€ / - 26 ans et solidarités : 8€ / - 18 ans : 4,50€

Silence des armes et Chant de la terre

Distribution :
Webern Symphonie Orchester
Orchestre du Conservatoire de Paris
Chœur de l'Orchestre de Paris
Patrick Davin
, direction
Lionel Sow, chef de chœur
Et solistes

Au programme :
Boulanger, Psaume 129, pour chœur et orchestre (1916)
Brahms, Un Requiem allemand, opus 45, pour soli, chœur et orchestre

Composée, non sur un texte latin qui se veut prière pour la paix des défunts confrontés à la terreur sacrée du Jugement Dernier mais sur des versets de la traduction en allemand de la Bible par Martin Luther, cette œuvre puissamment méditative est destinée à apporter à l'humanité entière confiance en la bonté divine, paix et délivrance, à la fin de l'existence terrestre. La mort s'y fait plus douce et c'est dans un climat de paix, de sérénité et d'espérance en la résurrection que s'achève ce Requiem profondément humain, selon la propre confidence de Brahms, à son propos. Décédée le 15 mars 1918, à l'âge de 25 ans, Lili Boulanger est l'auteur de cette véhémente et fervente dénonciation du Juste persécuté, qui ouvre ce programme.

Coproduction Conservatoire de Paris, mdw - Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, Chœur de l'Orchestre de Paris et Musée de l'Armée

Given file is not a valid file: uploads/tx_news/ Given file is not a valid file: uploads/tx_news/