Journée d'étude "Carte Blanche" : le reporter de guerre

Dans le cadre de l'exposition "Photographies en guerre", cette journée d'étude s'intéresse à la transmission au reporter de guerre, à la représentation des conflits, aux faits et à l'empreinte de l'histoire dans les corps et les paysages. Les échanges seront suivis d'une projection de "Private War" de Matthew Heineman (2018).

Horaires :

16h
Vendredi 8 juillet 2022

Lieu de l'évenement :

Auditorium Austerlitz

Conditions d'accès :

Gratuit

Programmées en résonance à l'exposition, quatre après-midis "Carte blanche" donneront la parole à des personnalités et professionnels de l'image : photographe, responsable éditorial, historien du cinéma, responsable de collections photographies. Passionnés d'histoire et de photographie, spécialistes ou cinéphiles pourront s'interroger sur la place et le rôle de la photographie produite en temps de guerre.

Ces journées permettront de mieux appréhender la représentation et le message que nous en délivre le cinéma à travers la diffusion de documents d'archives et de films de fiction.

 

Déroulé

1ère partie (16h00) : Carte Blanche à Sophie Ristelhueber et Laurent Van Der Stockt

Modération : Anthony Petiteau, chef de l’unité conservation, documentation et recherche du musée Albert Kahn (Boulogne), commissaire de l’exposition Photographies en guerre

- Présentation par Sophie Ristelhueber et Laurent Van der Stockt de leurs parcours
- La place de leurs photographies dans cette exposition et en quoi elles dialoguent de façon réflexive avec les autres propositions photographiques et thèmes du parcours ? Rôle des photographes, rôle des médias, quels sont les points saillants de cette exposition à retenir pour le public ?
- Quelles représentations de la guerre pour demain ? Dialogue croisé entre Sophie Ristelhueber et Laurent Van Der Stockt : le point de vue du photojournaliste, le point de vue d’une créatrice.

2e partie (17H30) /projection : Private War  de Matthew Heineman - 2018 (Etats-Unis).

110 mn / VOSTF / Couleurs

 

Sophie Ristelhueber est photographe et vidéaste.

Laurent Van der Stockt est photojournaliste et photographe de guerre.

Informations pratiques

Accès libre sur réservation dans la limite des places disponibles :