Réunissons le couple Lasalle !

Aidez le musée de l’Armée à acquérir ce chef-d’œuvre et permettez au portrait de la comtesse de Lasalle de rejoindre celui de son époux, le général Lasalle, aux Invalides !

Je fais un don Non merci

Joutes instrumentales

Inspirée d’un vieux conte russe d’Afanassiev, L’"Histoire du soldat" est composée par Stravinski en 1917 et se fonde sur le mythe de Faust. Après Ravel et Debussy, le quintette de Chostakovitch créé à Moscou en 1940, vaut au compositeur, pourtant en secrète rébellion contre le régime soviétique, le Prix Staline, en 1941.

Horaires :

20h
Lundi 20 juin 2022

Lieu de l'évenement :

Grand Salon

Conditions d'accès :

Plein tarif : 35€ cat.1 - 15€ cat.2 / Tarif réduit : 8€ / Offre duo : 60€ cat.1 - 20€ cat.2

Programme

 

  • Stravinski, L’Histoire du soldat, mélodrame pour violon, clarinette et piano, sur un livret de Ramuz
  • Ravel, Trio en la mineur, pour violon, violoncelle et piano
  • Debussy, Sonate no 1 en ré mineur, pour violoncelle et piano
  • Chostakovitch, Quintette en sol mineur opus 57

Distribution

  • Dong – Suk Kang, Akiko Nanashima et Julien Szulman, violons
  • Michel Michalakakos, alto
  • Marie Hallynck et Philippe Muller, violoncelles
  • Jérôme Voisin, clarinette
  • Muhiddin Dürrüoģlu et Jacques Gauthier, pianos
     

Inspirée d’un vieux conte russe d’Afanassiev, L’Histoire du soldat est composée par Stravinski en 1917, lors de son exil en Suisse. Se fondant sur le mythe de Faust, cette musique rythme la marche d’un soldat d’infanterie, aux accents de fanfare de cirque ambulant et de jazz.

Engagé volontaire, Ravel, en proie aux mêmes sombres pressentiments que Debussy dans sa propre sonate pour violoncelle de 1915, conçoit initialement son trio, créé en 1915, comme susceptible d’être posthume.

Évoluant entre un néo - classicisme rappelant la polyphonie de Bach et un lyrisme russe des plus intenses, le quintette de Chostakovitch, créé à Moscou en 1940, vaut au compositeur, pourtant en secrète rébellion contre le régime soviétique, le Prix Staline, en 1941.