Luminarium de Mařatka / Chœur de l’Armée française

Le Chœur de l’Armée Française ouvre ce programme avec Josquin des Prés et la Réforme et Contre-Réforme étant successivement illustrées par De L’Estocart et Palestrina. Luminarium de Mařatka est une poétique invitation au voyage, se faisant librement l’écho des musiques de tradition orale qui accompagnent rites et croyances de diverses contrées du monde.

Horaires :

20h
Mardi 23 mai 2023

Lieu de l'évenement :

Cathédrale Saint-Louis

Conditions d'accès :

Plein tarif : 35€ cat.1 - 15€ cat. 2 / Tarif réduit : 8€ / Offre duo : 60€ cat.1 - 20€ cat.2

Programme

  • Des Prés : Praeter rerum seriem
  • De L’Estocart : Octonaires de la vanité du monde sur un poème de La Roche-Chandieu, Extr. : C’est folie et vanité ; Morte est la mort ; Plutôt les yeux du firmament
  • Palestrina : Sicut cervus desiderat, Ave Maria caelorum, O Domine Jesu Christe
  • Saint-Saëns : L’Assassinat du duc de Guise, opus 128 (Musique de film)
  • Mařatka : Luminarium, 27 Fragments de musique du monde, concerto pour clarinette et orchestre

 

Distribution

  • Chœur de l’Armée Française
  • Avec la participation de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris
  • Émilie Fleury, direction
  • Orchestre symphonique de la Garde républicaine
  • Sébastien Billard, direction
  • Chen Halevi, clarinette

 

Le Chœur de l’Armée Française ouvre ce programme avec Josquin des Prés et la Réforme et Contre-Réforme étant successivement illustrées par De L’Estocart et Palestrina. L’Assassinat du Duc de Guise qui y fait suite est la première partition originale composée pour le cinéma par Saint-Saëns, accompagnant en musique les images du guet-apens ourdi contre le chef des catholiques par son rival Henri III, le 23 décembre 1588. Luminarium de Mařatka est une poétique invitation au voyage, se faisant librement l’écho des musiques de tradition orale qui accompagnent rites et croyances de diverses contrées du monde.