Stabat Mater de Pergolese

De Heinrich Schütz qui adapte sa musique au discours de la Réforme selon une symbolique toute religieuse à Giovanni Pergolesi qui, dans une sorte d’expressionnisme latin, nous entraîne dans une extase mystique, le contraste ne peut être plus saisissant.

Horaires :

20h
Jeudi 13 avril 2023

Lieu de l'évenement :

Cathédrale Saint-Louis

Conditions d'accès :

Plein tarif : 35€ cat.1 - 15€ cat. 2 / Tarif réduit : 8€ / Offre duo : 60€ cat.1 - 20€ cat.2

Programme

  • Schütz : Symphoniae sacrae SWV 258, 257, 259 et 348, pour soprano et alto
  • Bach : Cantate BWV 200 Bekennen will Ich seinen Namen (Je veux reconnaître son nom), pour alto
  • Pergolesi : Stabat mater dolorosa, pour soprano et alto

 

Distribution

  • Ensemble Stradivaria
  • Daniel Cuiller, direction
  • Maylis de Villoutreys, soprano
  • Paul Figuier, alto

 

De Heinrich Schütz qui adapte sa musique au discours de la Réforme selon une symbolique toute religieuse à Giovanni Pergolesi qui, dans une sorte d’expressionnisme latin, nous entraîne dans une extase mystique, le contraste ne peut être plus saisissant. Dans un même moment de communion musicale, rapprochons donc une certaine austérité qui n’exclut pas la grâce chez l’un à l’expression lyrique chargée d’émotion chez l’autre, visions antagonistes qui se rejoignent cependant sous la forme d’une prière commune, à laquelle Bach s’associe avec ferveur dans sa cantate, dédiée à la Gloire du Très haut.

Fermer la popup de notification

[Accès modifié] L’accès au Musée s’effectuera uniquement par la place Vauban, le jeudi 6 octobre toute la journée et le mardi 11 octobre jusqu’à 11h30. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.