Virtuosité italienne à Londres

Ophélie Gaillard nous offre un florilège des plus séduisants concertos baroques restitués sous l’archet virtuose et enchanteur de son violoncelle.

Horaires :

20h
Jeudi 10 mars 2022

Lieu de l'évenement :

Cathédrale Saint-Louis

Programme

  • Charles Avison Concerto Grosso no 5 en ré mineur (d’après Domenico Scarlatti) : I. Largo
  • Georg Friedrich Haendel Alcina, HWV 34 : “Credete al mio dolore” 
  • Nicola Porpora Concerto pour violoncelle en sol majeur, INP 18
  • Georg Friedrich Haendel Alcina, HWV 34 :“Ah! Mio cor! Schernito sei”
  • Giovanni Battista Cirri Concerto pour violoncelle no 2 en sol majeur
  • James Oswald The Murrays March, My Nanio, She’s sweetest when she’s naked, The Bottom of the Punch Bowl
  • Francesco Geminiani Concerto Grosso no 12 en ré mineur, H.143 ‘La Folia’ (d’après les Sonates pour violon de Corelli) 
  • Georg Friedrich Haendel Alcina, HWV 34 : “Tornami a vagheggiar"

Distribution

  • Pulcinella Orchestra
  • Ophélie Gaillard, violoncelle et direction
  • Sandrine Piau, soprano


Nombre de compositeurs italiens tentent l’aventure à Londres dans les années 1730, et la bataille fait rage entre des compositeurs comme Porpora et Haendel.

En parallèle, Geminiani révolutionne l’écriture instrumentale avec son traité d’interprétation et signe une Follia ébouriffante inspirée de celle de Corelli.

Porpora quitte quant à lui parfois l’opéra pour retrouver la vocalité du violoncelle et lui confier l’un des plus beaux concertos baroques.


Sous l’égide et avec le soutien du CIC

Catégorie 1 uniquement