Joutes militaires et Bel canto

Canons de l’élégance et Trompettes de la renommée

Horaires :

20h
lundi 25 novembre 2019

Lieu de l'évenement :

grand salon

Conditions d'accès :

Tarif plein : 30€ / Tarif abonné : 24€ / Tarif réduit : 8€

Claude Delangle, Nicolas Prost et Joonatan Rautiola, saxophones
Quatuor de saxophones Rayuela
Chœur Ephémère, direction Astryd Cottet
Octavian Dabija, narrateur
Elèves de la classe de saxophone de Claude Delangle du Conservatoire de Paris
Elèves du département des disciplines instrumentales classiques et contemporaines du Conservatoire de Paris
Elèves de saxophone du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris

Autour de « Rêves d’Adolphe Sax »,  lectures d’extraits du livre de Jean-Marie Londeix (Correspondances 1845–1920)

Jolivet, Fanfare, extr. de Mithridate
Kastner, Sextuor
Berlioz, Hymne sacré pour les instruments de Sax
Franck, Chœur des pêcheurs, extr. de l’opéra Hulda
D’Indy, Les Nuées, extr. de l’opéra Fervaal
Dukas, Ondine et le pêcheur
Massenet, Air des larmes, extr. de l’opéra Werther
Thomas, Récit, extr. de l’opéra Hamlet
Ben Soualle, Air et variations
Fétis, deux pièces de concours
Limnander, Quintette de saxophones
Sousa, Stars and Stripes for ever
Rossini, La Corona d’italia
Bizet, Ouverture, Intermezzo et Minuetto, extr. de L’Arlésienne
Boutry, Divertiment
Milhaud, Caramel mou (texte de Cocteau)

Des joutes instrumentales du Champ-de-Mars, organisées à l’initiative du Comte et Lieutenant-Général de Rumigny,  aux concerts et représentations données à l’Opéra et l’Opéra-Comique de Paris, le nouvel instrument inventé par le facteur belge Adolphe Sax s’affirme et triomphe sur tous les fronts. Et si les militaires intègrent le saxophone au sein de leurs phalanges, ils ne manquent pas d’en remarquer l’envoûtante sonorité dans le contexte de la société civile, où ils se plaisent à faire valoir le prestige de leurs uniformes rutilants.

Coproduction Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris – Musée de l’Armée
Avec le soutien de la Fondation Safran pour la Musique
Avec le soutien de Selmer