Participez à la restauration du tombeau de l'Empereur et des monuments napoléoniens

Contribute to the restoration of the Emperor's tomb and napoleonic monuments

Je fais un don Non merci

Autres ouvrages

Le musée de l'Armée contribue à sa mission de rayonnement scientifique par l'édition et la publication d'ouvrages relatifs aux collections du Musée ou aux grands personnages de l'histoire militaire française.

Beaux livres

Le faste et la fureur. L'armée française de Rocroi à Valmy

Sous la direction d'Hervé Drévillon et Dominique Prévôt. 300 pages. Edition Somogy - musée de l'Armée, Invalides

Rocroi, Louis XIV, Condé, Vauban, Fontenoy, La Fayette, Valmy… des noms gravés dans le marbre des monuments comme dans la mémoire collective. Évoquant à la fois la construction du territoire et la transformation de l’État, ils témoignent des évolutions que le fait militaire imprime l’histoire du pays. Lorsque le Roi-Soleil monte sur le trône, son armée, pétrie de valeurs chevaleresques, est entraînée dans une série de transformations sans précédent. Les ambitions du souverain l’engagent vers plus de rationalité, promouvant également une nouvelle culture du service. Ces modifications ne touchent pas uniquement la pratique de la guerre mais également la conception même du métier de soldat. Les affaires militaires sont un sujet de controverses et, lors de la désastreuse guerre de Sept ans, révèlent même certaines faiblesses du système monarchique.

En 1761 s’amorce une nouvelle phase de réformes : elles nourrissent la réflexion sur l’homme, la valeur, l’honneur qui questionnent les structures sociales mêmes du royaume. Ce travail réformateur, parachevé par la Révolution française, contribue à la création d’un « système de guerre moderne » dont Napoléon exploite par la suite les potentialités. Plus qu’un simple catalogue des objets conservés par le musée de l’Armée, cet ouvrage s’appuie sur ses collections pour brosser cette histoire de l’armée française des XVIIe et XVIIIe siècles. Les objets y répondent aux recherches des historiens : mis en contexte, ils contribuent à donner une dimension plus humaine au fait historique, mettant en lumière des destins que l’Histoire a parfois laissés de côté.

Saint-Louis des Invalides. La cathédrale des armées françaises

Ouvrage collectif sous la direction de Monseigneur Antoine de Romanet de Beaune et du général Alexandre d'Andoque de Sériège. Photographies : Pascal Lemaître. 480 p., 400 illustrations.

Voulu par Louis XIV pour soigner les soldats meurtris par ses guerres et pour affirmer la gloire de son règne, l'Hôtel des Invalides est un des sommets de l'architecture classique française, mis en valeur depuis la Seine dans la perspective d'une esplanade grandiose.

Les plus fameux talents architecturaux et artistiques de l'époque furent mobilisés, dont Jules Hardouin-Mansart, qui conçut l'église des Soldats et le fameux Dôme, illuminant d'or tout Paris.

La richesse des décors peints et sculptés, tapisseries, mobilier, objets liturgiques, cloches et horloge, livres enluminés, témoigne certes d'un faste Grand Siècle que le château de Versailles amplifiera encore, mais aussi d'une organisation réglée de l'espace et du temps, adaptée aux malades et invalides.

Sanctuaire royal sous l'Ancien Régime, malmené sous la Révolution, le Dôme fut converti en mausolée impérial par Louis-Philippe pour accueillir les cendres de Napoléon, devenant au fil du temps un des sites les plus visités de Paris. Quant à l'église des Soldats, elle acquit la particularité de présenter les drapeaux pris à l'ennemi, mais aussi d'accueillir les sépultures de glorieuses figures militaires du pays, puis le siège de l'évêque aux Armées, ce qui lui a conféré le statut de cathédrale, affirmant par là le lien fort, dans un cadre laïc serein, entre l'armée, la religion et la nation.

La Monarchie, l'Empire et la République se sont continûment mobilisés pour entretenir et valoriser ce site unique, véritable panthéon militaire, qui abrite le prestigieux musée de l'Armée. Les Invalides sont ainsi, aujourd'hui plus que jamais, le lieu symbolique du rassemblement de la nation dans les grands moments de deuil et d'émotion collective.

Disponible à la librairie-boutique du Musée. Prix : 85 €

L’Hôtel des Invalides

Ouvrage collectif. Direction scientifique : Alexandre Gady ; coordination éditoriale : Boris Bouget (30 contributions, 18 auteurs), près de 300 illustrations dont plus de 200 en couleurs,  250 p.

Fruit d’une coédition entre le ministère de la Défense (Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives), le musée de l’Armée et les éditions de l’Esplanade, le beau livre L’Hôtel des Invalides est la première grande publication consacrée au célèbre monument parisien depuis 1974. Illustré de nombreux clichés inédits, l’ouvrage fait le point des connaissances sur la construction, l’architecture et la diversification des fonctions d’un édifice fondé par Louis XIV pour ses vieux soldats, devenu tout à la fois nécropole, centre de pouvoirs et de patrimoines militaires de premier plan, en même temps que haut lieu cérémoniel.

Disponible à la librairie-boutique du Musée. Prix : 50 €

Guides du musée de l'Armée

Guide les Invalides. Le musée de l'Armée. Le tombeau

Paris, Artlys, musée de l'Armée, 2014 , 64p.

Ce guide présente l'Hôtel des Invalides de sa fondation à nos jours, la nécropole du Dôme et le tombeau de Napoléon Ier, ainsi que la totalité des espaces d'exposition permanente du musée de l'Armée. Conçu et écrit par les équipes du musée de l'Armée, il donne toutes les clés pour comprendre ce monument hors du commun.

Le public désireux de mieux connaître le célèbre édifice parisien et ses richesses patrimoniales, mais aussi les visiteurs à qui le temps aura manqué pour tout voir, peuvent désormais se procurer un guide complet, renouvelé et actualisé.

A découvrir à la boutique-librairie du Musée, au prix de 9€. Disponible également en anglais, espagnol et russe.

Armes et armures de saint Louis à Louis XIII - trésors du département ancien

Réunion des Musées Nationaux - Grand-Palais, musée de l'Armée, 2010, 95 pages

Le musée de l'Armée conserve une importante collection d'armes et d'armures anciennes permettant la découverte des équipements de guerre du XIIIe siècle au milieu du XVIIe siècle. Considéré comme le troisième au monde, pour sa qualité et sa variété, cet ensemble est riche de nombreux objets historiques qui peuvent, pour beaucoup d'entre eux, être élevés au rang d'œuvres d'art. Utilisés au combat, par les princes les plus illustres comme par les simples combattants, mais également à la chasse ou à l'occasion des réjouissances aristocratiques, des joutes et des tournois, les trésors du département Ancien du musée de l'Armée, révélés dans ce guide, représentent autant de témoignages de l'histoire politique de l'Europe, de celle des techniques, voire de celle du goût.

Existe également en version anglaise.

Musée de l'Armée - Département contemporain 1871-1945

Artlys, Janvier 2013, 96 pages.

Au sein des Invalides, le musée de l'Armée est l'un des plus grands musées d'art et d'histoire militaire au monde. Le département des deux guerres mondiales, récemment rénové et rebaptisé département contemporain, propose un traitement complet, par le texte, le son et l'image, de l'histoire militaire de la période 1871-1945. Fort de la richesse de ses collections, le département raconte l'histoire des deux guerres mondiales à travers une grande diversité d'objets. Uniformes français ou étrangers, objets coloniaux, armements, objets de la vie quotidienne du soldat, affiches recréent l'atmosphère particulière des temps de guerre.

Existe également en version anglaise.

Ouvrages

  • MUSEE DE L'ARMEE, Paris. Napoléon et les Invalides : collections du musée de l'Armée; sous la direction d'Emilie Robbe et Jean-Marie Haussadis. Paris ; Annecy le Vieux, Musée de l'Armée, Ed. de la Revue Napoléon, 2010, 432 p., ill. en noir et en coul.,33 cm.

  • Les hussards et la France : présentation d'André CORVISIER, Bruxelles, Complexe, Paris, Musée de l'Armée, 1993, 253 p., ill. nb et coul.,30 cm.

  • LACAILLE ( Frédéric), La Première guerre mondiale vue par les peintres , Paris, Citédis, 1998, 121 p. ill. en coul. , 31 cm.

  • AUBAGNAC (Gilles) sous la direction de, Invalides, Musée de l'Armée : 1939-1945, la Deuxième Guerre mondiale : collections historiques, Paris, Perrin, Musée de l'Armée, 2001, 128 p., ill. nb. et coul.,22 cm.

  • VERNET (Carle) ; présentation Frédéric LACAILLE, Uniformes napoléoniens, Paris, Musée de l'Armée, Bibliothèque de l'Image, 2001, 92 p., ill. en coul.,27 cm.

  • LACAILLE (Frédéric), PETITEAU (Anthony), Photographies de Poilus : soldats photographes au cœur de la Grande Guerre, Paris, Somogy, DMPA, Musée de l'Armée, 2004, 190 p, ill., 29 cm.

  • REVERSEAU (Jean-Pierre), Armes et armures de la Couronne au Musée de l'Armée, Dijon, Faton, 2004, 341 p., ill. en noir et en coul.,31 cm

  • MUSEE DE L'ARMEE, Paris. Austerlitz, Napoléon au cœur de l'Europe : actes du colloque organisé par le Musée de l'Armée, 30 novembre-2 décembre 2005, Paris, Economica, 2007, 417 p, cartes, 24 cm.

  • L'Armée française dans la Première Guerre mondiale : uniformes, équipements, armements, 2 tomes, textes Laurent Mirouze, Stéphane Dekerle, en collab. avec le Musée de l'Armée, Vienne, VerlagMilitaria, S. Rest, 2007-2008, (2 vol) 523 + 639 p. ill. en noir et en coul.,30 cm.

  • MUSEE DE L'ARMEE, Paris. Société des amis du musée de l'Armée : un siècle de mécénat, Paris, Bernard Giovanangeli; SAMA ; musée de l'Armée, 2009, 143 p. ill. en coul.,30 cm.

  • Napoléon aux Invalides : musée de l'Armée, tombeau de l'Empereur, Connaissance des Arts, H.S. n° 443, 2010, 36 p., ill.

  • Charles de Gaulle aux Invalides, Connaissance des Arts, H.S. n° 461, 2010, 36 p., ill.

  • GASPIN (Jordan), De la "drôle de guerre" à la victoire (1939-1945) : des objets témoignent" : collections du musée de l'Armée, Rennes, éd. Ouest-France, 2010, 127 p., ill. en noir et en coul.,26 cm, Histoire.

L’Hôtel des Invalides

  • Les Invalides et le Musée de l'Armée : numéro hors-série de la revue " Beaux-Arts ", 1993, 64 p., ill. en noir et en couleur, 30 cm.

  • Invalides, Musée de l'armée : 100 trésors des collections, sous la dir. de J.-P. Reverseau, Paris, Perrin, musée de l'Armée, 2000, 127 p., ill. en noir et en coul.,22 cm.

  • Invalides, Musée de l'Armée : l'Hôtel des Invalides et le tombeau de Napoléon, Paris, Paris-Musées, Musée de l'Armée, 2003, 127 p., ill. nb et coul.,22 cm.

  • LACAILLE (Frédéric) sous la direction de, Peintures murales aux Invalides : l'œuvre révélé de Joseph Parrocel, Dijon, Faton, 2005, 339 p., ill. en coul.,31 cm.

 

Jeunesse

50 objets extraordinaires du musée de l'Armée

Géraldine Froger, Sylvie Picolet, Editions Ouest-France / Musée de l'Armée, 2010, 47 p., 5,50 €

Il manquait au musée de l'Armée un guide pour jeune public exclusivement consacré à ses collections. C'est désormais chose faite avec cet ouvrage présentant une sélection de 50 objets « extraordinaires », du Moyen Âge à la Seconde Guerre mondiale. Réalisé par deux conférencières du service pédagogique, ce guide répond de manière ludique et illustrée à leurs nombreuses questions sur ces objets, en décryptant leur histoire, les conditions et les modalités de leur utilisation. De l'armure pour enfant au rat piégé par les résistants de la France libre, en passant par le tombeau de Napoléon Ier, partez à la découverte de ces objets extraordinaires !

En vente à la librairie boutique du Musée.

 

Hors-Série Connaissance des Arts

Louis XIV aux Invalides

En 1670, Louis XIV décide de faire construire un bâtiment susceptible d'abriter ses soldats invalides ou trop âgés pour servir. Dès 1674, l'Hôtel des Invalides reçoit ses premiers pensionnaires mais les travaux se poursuivent avec la construction de l'église des Soldats et de la somptueuse église du Dôme. Revenez, avec ce hors-série, à l'origine de l'un des monuments les plus emblématiques de Paris.

36 pages.

Napoléon aux Invalides

Redécouvrez, grâce à ce numéro, le général Bonaparte et l'Empereur Napoléon à travers le prisme des collections du musée de l'Armée et de l'Hôtel des Invalides où se trouve son tombeau.

36 pages, environ 50 illustrations. Existe aussi en anglais.

Charles de Gaulle aux Invalides

Au cœur de l'Hôtel national des Invalides, le département des deux guerres mondiales et l'historial Charles de Gaulle du musée de l'Armée, ainsi que le musée de l'ordre de la Libération permettent d'appréhender les multiples facettes du général de Gaulle à travers des collections et des espaces multimédia. Publié à l'occasion du soixante-dixième anniversaire de l'Appel du 18 juin, ce hors-série met en lumière les grandes étapes de la vie du général, de l'homme de la France libre au fondateur de la Ve République.

36 pages, environ 60 illustrations.