Participez à la restauration du tombeau de l'Empereur

À l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Ier, le 5 mai 2021, le musée de l’Armée et la Fondation Napoléon s’associent et lancent une souscription internationale. L’objectif est de récolter 800 000€ afin de restaurer les lieux dédiés à la mémoire de l'Empereur et à celle de ses frères au sein des Invalides.

Le tombeau de l'Empereur et les monuments napoléoniens

© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Caroline Rose

En 1840, le roi Louis-Philippe décide de transférer la dépouille de Napoléon aux Invalides. L’Empereur regagne donc la France après avoir été inhumé sur l’île de Sainte-Hélène en 1821. Les travaux du tombeau impérial sous le Dôme sont supervisés par l'architecte Visconti avant que le corps de Napoléon Ier y soit déposé le 2 avril 1861, dans un majestueux tombeau de quartzite rouge.

Le Dôme des Invalides abrite également les sépultures de Napoléon II dit l'Aiglon ainsi que celles des frères Joseph et Jérôme Bonaparte. Y reposent également les illustres maréchaux Vauban, Foch et Lyautey ainsi que les généraux Bertrand et Duroc.

Le monument accueille aujourd'hui plus d’un million de visiteurs par an. L'usure et l’absence de restauration depuis maintenant un siècle rendent nécessaire cette opération. Nous avons besoin de votre soutien pour mener à bien l’objectif ambitieux d’un achèvement pour le bicentenaire de 2021.

Consultez nos fiches pédagogiques pour en apprendre davantage sur le Dôme des Invalides.

Le programme de l'église du Dôme en 360°, a été produit par le musée de l'Armée et réalisé par Electronic Eye.

Les opérations de restauration à financer

© Pascal Lemaitre

La restauration concerne différents éléments à l’intérieur et à l’extérieur du Dôme des Invalides pour un total de 800 000€.

La restauration du tombeau de l’Empereur

Régulièrement entretenu par le musée de l’Armée, ce trésor des Invalides a subi les outrages du temps et nécessite désormais diverses opérations d’envergure.

La restauration concernera les sols du Dôme avec marqueteries de pierre, d’émail et de marbre aujourd’hui abîmés suite à des chutes de pierre.

Une reprise de la dorure est également prévue pour la célèbre inscription « Je désire que mes Cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé » inscrite à l’entrée de la crypte.

Les tombeaux des généraux Duroc et Bertrand ainsi que les atlantes de l’entrée bénéficieront d’un nettoyage méticuleux qui éliminera les dépôts sur la crypte, la statuaire et les décors.

Enfin, le projet s’attachera à la consolidation des sols en marbre émaillés qui entourent le tombeau.

© Pascal Lemaitre

Les autres lieux de mémoire

Les restaurations à financer concernent également les tombeaux des frères de l’Empereur ainsi que la chapelle Napoléon et les pierres tombales de Sainte-Hélène dans le jardin de l’Intendant.

Le tombeau du roi Joseph Bonaparte, achevé en 1862 et accessible au public, nécessite quant à lui un nettoyage fin.

S’agissant du tombeau du roi Jérôme, situé dans la chapelle Saint-Jérôme, il n’est pas accessible aux visiteurs depuis plusieurs années car il doit bénéficier des mêmes soins que celui de Joseph. À l’issue des opérations de conservation et de restauration, cette chapelle sera aménagée pour permettre son accès au public.

La chapelle Napoléon, située dans l’église des Soldats, présente des tableaux sur le Retour des Cendres. Rarement ouverte au public, la chapelle a besoin d’une restauration comprenant celle de son mobilier et de ses tableaux.

Concernant les quatre pierres tombales de Sainte-Hélène du jardin de l’Intendant sont de lourdes pierres qui fermaient le premier lieu d’inhumation de l’Empereur sur l’île du dernier exil. Autrefois exposées dans la chapelle Napoléon, elles ont été transférées dans les années 1970 sous les murs du Dôme, dans un espace vert aménagé du jardin « de l’Intendant ». La restauration prévoit le nettoyage et la protection des pierres, leur mise en valeur par un éclairage et des outils de médiation, ainsi qu’un nouvel aménagement paysager afin de favoriser l’accès du public durant la belle saison.

Découvrez le Portfolio « Napoléon Ier, le vol de l’Aigle »

Comment soutenir la restauration ?

© Pascal Lemaitre

Pourquoi donner ?

Financer la restauration du Dôme, c’est devenir acteur de la préservation et du rayonnement d’un monument emblématique de notre patrimoine accueillant un million de visiteurs chaque année. 
La Fondation Napoléon est chargée de la collecte de fonds. Le musée de l’Armée en disposera pour mener à bien les restaurations de la dernière demeure de Napoléon Ier.

Faire un don

La souscription est ouverte depuis le 5 mai 2019 et sera close le 1er février 2021 avec pour objectif de recueillir 800 000€.

Pour faire un don, divers moyens de paiement existent :

  • Par carte bancaire : connectez-vous à www.fondationnapoleon.org, puis cliquez sur la rubrique « Faire un don » et laissez-vous guider.
  • Par chèque bancaire : téléchargez, complétez et envoyez le formulaire de don ainsi que votre chèque signé et libellé à l’ordre de « Fondation Napoléon » à l’adresse suivante : 

Fondation Napoléon
Restauration du Tombeau de l’Empereur
7, rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 Paris

  • Par virement bancaire : demandez le RIB de la Fondation Napoléon à Mlle Alexandra Mongin (amongin@nullnapoleon.org ou 01 56 43 46 00).

Avantages et contreparties

Reconnue d’utilité publique par un décret du 12 novembre 1987, la Fondation Napoléon peut recevoir des dons de particuliers et d’entreprises. Or, ceux-ci font l’objet de déductions fiscales. Chaque don s’accompagne de contreparties présentées ci-dessous.

Pour les particuliers

Les dons donnent lieu à une réduction de l’impôt sur le revenu de 66% du montant du don, dans la limite de 20% du revenu imposable annuel du donateur. Un reçu fiscal est délivré au donateur pour faire valoir ce droit.
Exemple : pour un don de 1 000 euros, le donateur déduit 660 euros du montant de son impôt sur le revenu.

Les dons peuvent donner lieu à une réduction d’impôt dans le cadre de l’IFI, (Impôt sur la Fortune immobilière) à hauteur de 75 % d’un montant de don plafonné à 50 000 euros (ce plafond est atteint lorsque le don effectif est de 66 666 euros ;
Exemple : un don de 1 000 euros entraîne une économie d’impôt de 750 euros).

Pour les entreprises

Chaque don fait l’objet d’une déduction d’impôt égale à 60% du montant du don ; plafonnés à 5 pour 1000 du chiffre d’affaires.

Contreparties diverses

  • Chaque donateur recevra un diplôme de donateur attestant de son don. 
  • Dès 100 euros vous bénéficierez d’une visite privilège de la grande exposition du musée de l’Armée présentée dans le cadre de la « Saison Napoléon » de 2021, ainsi que de facilités pour assister aux autres événements de la programmation culturelle.
  • Les grands donateurs (don égal ou supérieur à 1 500 euros) recevront une médaille spécialement frappée à l’occasion de cette souscription ainsi qu'une invitation à une soirée des grands mécènes.

Contacts

Pour tous renseignements concernant ce projet et les relations presse : lentz@nullnapoleon.org  ou par téléphone au +33 (0)1 56 43 46 00

Pour tous renseignements concernant vos dons : amongin@nullnapoleon.org ou par téléphone au +33 (0)1 56 43 46 00

Fondation Napoléon
7, rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 PARIS
www.fondationnapoleon.org