Proposer un objet en don

Chaque année, le musée de l’Armée fait entrer plusieurs centaines d’objets dans ses collections. Vous pouvez, vous aussi, contribuer à l’enrichissement des collections du Musée, et au-delà, à celui de notre patrimoine commun, en donnant des objets. Les dons constituent la principale source d’enrichissement des collections des musées. Il s’agit d’un acte gratuit.

Les collections du musée de l’Armée se composent d’uniformes, de coiffes, de pièces d’équipement, d’armes à feu, d’armes blanches, d’emblèmes et de décorations, de trophées, de figurines historiques, d’instruments de musique, d’estampes, de dessins, de photographies, de peintures, de sculptures, de jouets, d’objets du quotidien relatifs aux conflits, à leurs représentations, à ceux qui les ont vécus ou observés, tant du côté civil que du côté militaire.

Dans la perspective de nouvelles salles consacrées aux engagements militaires de la France au cours des XIXe, XXe et XXIe siècles, le musée de l’Armée est en priorité à la recherche de pièces originales relatives à ces périodes et étroitement liées à des personnes ou des événements précis, que ceux-ci concernent les armées françaises, leurs alliés ou leurs adversaires. Une attention particulière est ainsi portée aux femmes ayant servi dans les différents conflits et à leurs représentations, à l’implication de notre pays dans les guerres d’Algérie, d’Indochine, de Corée, du Golfe, d’Afghanistan, ainsi que dans toutes les OPEX de ces trente dernières années (Tchad, Liban, ex-Yougoslavie, Mail, etc.) et dans la lutte contre Daesch.

Il existe d’autres modalités d’enrichissement des collections : achat, dépôt, donation notariée, legs fixé par testament, dation en paiement. Chacune d’entre elles répond à des règles juridiques précises au sujet desquelles les équipes du musée de l’Armée pourront échanger avec vous.

Modalités pratiques du don

Chaque don proposé est soigneusement examiné par les équipes scientifiques du Musée. L’établissement prête attention à l’intérêt scientifique et patrimonial des pièces proposées. L’état de conservation des objets, ainsi que leur adéquation avec les collections du Musée (objets venant combler une lacune des collections par exemple) entrent également en ligne de compte.

Une fois le don accepté par les instances scientifiques internes au Musée, chaque dossier est ensuite présenté devant la commission scientifique d’acquisition et d’enrichissement des musées du ministère des Armées, qui se réunit trois à quatre fois par an. En revanche, la procédure de dons de livres ou de périodiques à la bibliothèque du Musée est plus simple et ne passe pas par cette deuxième validation ministérielle.

C’est à l’issue de l’ensemble de cette procédure que l’objet entre définitivement dans les collections publiques nationales : il devient ainsi inaliénable, insaisissable et imprescriptible.

Le musée de l’Armée peut être amené, dans certains cas, à refuser des dons, notamment pour les raisons suivantes : objet dont le Musée dispose déjà d’un, voire de plusieurs exemplaires, objet dont la provenance est litigieuse, etc. (liste non exhaustive). En cas de doute, nous vous remercions de bien vouloir nous adresser une photographie de l’objet.

Qui contacter ?

En fonction de la nature des objets dont vous souhaitez faire don et de la période chronologique concernée, vous pouvez contacter :

Pour toute question générale sur la procédure, vous pouvez contacter le département Experts et Inventaire : ld-dexi@nullmusee-armee.fr.

Ce qu’il advient des objets que vous donnez au Musée

Une fois entrée dans les collections du Musée, chaque pièce fait l’objet d’un traitement scientifique et matériel. Elle reçoit un numéro d’inventaire unique, est intégrée dans la base de données des collections, photographiée, marquée, présentée au public dans les salles d’exposition ou intégrée en réserve. La pièce est décrite précisément et peut ensuite être publiée dans des ouvrages ou revues scientifiques, de même que sur le blog des collections et/ou dans le portail des collections du musée de l’Armée.

Le musée de l’Armée a la double mission d’enrichir les collections nationales et de préserver le patrimoine pour les générations futures. Pour des raisons de conservation, le Musée n’expose donc pas en permanence toutes les œuvres qu’il abrite, en particulier les pièces textiles et iconographiques.

Quelques dons récents

Ces dernières années, le musée de l’Armée a intégré dans ses collections des ensembles aussi variés que le fonds photographique du général Émile Nieger, une tenue de commando Nord-Vietnam, un lot d’uniformes et de coiffures nominatifs et relatifs à la guerre d’Indochine, une collection de plats d’étain et de dioramas, ainsi qu’un modèle réduit d’une pièce d’artillerie.

Fermer la popup de notification

Fermeture exceptionnelle les 26 et 27 avril

Le Musée sera exceptionnellement fermé les 26 et 27 avril en raison du Paris E-Prix, le championnat de Formula E qui se déroulera autour des Invalides.