Département contemporain, les deux guerres mondiales 1871 - 1945

Taxi de la Marne exposé au musée de l'Armée

 

Le département contemporain retrace l'histoire de l'armée française de 1871 à 1945 et de celle des deux grands conflits du XXe siècle.

Les deux guerres mondiales (1871 - 1945)

Canon de la premiere guerre mondiale

Ces salles retracent l'histoire militaire de la France de 1871 à 1945 et plus généralement celle des deux grands conflits mondiaux du XXe siècle. Cette présentation s'appuie sur un millier d'objets témoignant de la diversité des collections : uniforme français et étrangers, dont certains ont appartenu à d'illustres chefs militaires (Foch, Joffre, de Lattre, Leclerc...), objets rapportés des anciennes colonies, maquette historiques, armements (armes blanches, pistolets, fusils, mitrailleuses...), objets de la vie quotidienne du soldat, pièces de prestige (bâtons des maréchaux et épées d'honneur). Emblèmes, peintures et archives personnelles (lettres, cartes postales...) viennent l'enrichir, de cartes et de plans-reliefs qui complètent ce parcours dynamique et pédagogique.

Salle Alsace-Lorraine

Après la défaite de 1871, l'armée se réorganise, le service militaire universel s'installe progressivement et des liens étroits se nouent entre l'armée et la nation malgré quelques crises.

La première guerre mondiale 1914-1918

Epée du maréchal Foch

Salle Joffre

Le parcours se poursuit avec l'expansion coloniale française en Afrique et en Indochine et le rôle important de l'armée d'Afrique et de l'armée coloniale. En Europe, les deux systèmes d'alliances s'opposent. En août 1914, l'attentat de Sarajevo déclenche une guerre que tous les belligérants pensent alors devoir être courte.

Salle des Poilus

1915 - 1917, la guerre dure, les armées s'enlisent dans les tranchées. Les tentatives pour rompre le front et remporter la victoire échouent. Les hécatombes qu'elles entrainent provoquent les crises de confiance dans les années 1917. Les alliées prennent conscience de la nécessité de conjuguer facteurs technologiques et moraux pour remporter la victoire sur tous les fronts.

Salle Foch

1918 est marqué par l'échec des offensives allemandes et l'offensive finale des forces alliées jusqu'à l'armistice du 11 novembre. Après une victoire douloureuse, pendant l'entre-deux-guerres, la France affirme son influence dans le monde et la puissance de son empire colonial. Mais à la veille de la Seconde Guerre mondiale, elle se replie derrière la ligne Maginot et la modernisation de son armée arrive trop tard.

La seconde guerre mondiale 1939-1945

Robe de la libération

Salle Leclerc

1939 - 1942, ce sont les " années noires " : défaite de 1940, bataille d'Angleterre, occupation d'une partie de la France, régime de Vichy, succès des forces allemandes en Russie et en Afrique du Nord et début de l'engagement des Forces Française Libres autour du général de Gaulle.

Salle Juin

1942 - 1944, les "années grises" voient les premiers succès des armées alliées qui reprennent l'initiative sur tous les fronts, l'unité des mouvements de résistance en France réprimés de plus en plus férocement par les troupes d'occupation, et enfin la renaissance, aux côté des alliés, de l'armée française en Afrique du Nord.

Salle de Lattre

1944 - 1945, les "années lumière" voient les débarquements des alliés en Normandie et en Provence puis la libération du territoire français, les offensives des armées alliés vers Berlin, la découverte des camps de concentration et d'extermination, la fin de la guerre du Pacifique.

Berlin et la guerre froide

Après la capitulation de l'Allemagne, la guerre froide s'installe et conduit à la partition de l'ancienne capitale jusqu'à la chute du mur en 1989.