Enfances princières, enfances guerrières

Ce portfolio aborde l'histoire militaire sous le prisme de l'enfance. Relatifs au jeu ou à l'éducation, les objets y décrivent les interactions entre l'un et l'autre.

Les objets présentés ici se font l'écho des implications que les guerres ont eu sur la vie des enfants. Entre éducation militaire des princes et utilisation par la propagande, les relations entre enfance et art militaire sont diverses. L'aspect martial était des plus importants dans l'éducation princière. L'usage de la force étant une des prérogatives de l'état, il appartient au souverain d'être sensibilisé au métier des armes. Cet apprentissage se faisait tant par la voie ludique que par la voie scolaire. Lorsque les princes laissent la place aux nations, que les guerres deviennent totales, les enfants du peuple deviennent à la fois un enjeu et un instrument : l'enjeu d'une éducation qui inculque l'amour de la patrie et le sens du sacrifice, l'instrument d'une propagande qui utilise leur image pour sensibiliser les masses.