L'Homme armé

Du  28 janvier 2018

dimanche 28 janvier 2018

16h

Salle Turenne

Conditions d'accès : Tarif plein : Cat. 1 : 15€ / Cat. 2 : 10€ Tarif abonné : Cat. 1 : 13€ / Cat. 2 : 8€ - 28 ans : 5€

Cycle Confidences et complaintes de soldats

Distribution :
Ensemble Clément Janequin
Dominique Visse, haute-contre et direction

Les Sacqueboutiers
Ensemble de cuivres anciens de Toulouse
Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin et direction

Au programme :
Anonyme, Thème de Lome arme
La Rue, Messe L'Homme armé
Desprez, L'Homme armé
Morton, Il sera pour vous combattu
Basiron, D'un aultre amer
Ockeghem, L'Homme armé, Ut Heremita Solus
Pipelare, Fors seulement
Obrecht, Fors seulement - Rampeltier. Parce Domine
Busnois, L'Homme armé
Desprez, Adieu mes amours (manuscrit de Bayeux)
Anonyme, L'amour de moi (manuscrit de Bayeux)
Dufay, L'Homme armé
Desprez, L'Homme armé
Goudimel, Canzon
Anonyme, Le Roy Englois (manuscrit de Bayeux)

D'origine incertaine, la chanson L'Homme armé, se fondant sur des signaux militaires d'alarmes, a été largement exploitée par les compositeurs de la Renaissance, comme cantus firmus au sein de la messe latine. Parallèlement plus utilisée que toute autre chanson profane, plus de quarante compositions s'en sont inspirées et elle compte parmi les plus célèbres de la fin du Moyen Age. La plupart des compositeurs l'ayant prise pour thème forment une grande lignée qui va de Dufay à Ockeghem (fin du Moyen-Age et Renaissance) jusqu'à Carissimi au XVIIe siècle, en passant par Pierre de La Rue, Obrecht, Palestrina, Morales et Josquin Desprez. La majorité de ces messes ont été écrites entre 1450 et 1500.

Given file is not a valid file: uploads/tx_news/ Given file is not a valid file: uploads/tx_news/