Apothéose de Napoléon

En ouverture, une fresque vocale aux accents bouleversants nous conte l’épopée napoléonienne avec le concours du Chœur de l’Armée française. Sa fougue vaut à la 3ème symphonie de Beethoven qui prolonge ce programme son surnom de "Sinfonia Eroica".

Horaires :

20h
Jeudi 2 décembre 2021

Lieu de l'évenement :

Cathédrale Saint-Louis

Programme

  • Hymne corse
  • Méhul, Chant du Départ
  • Catel, Hymne sur la reprise de Toulon
  • Méhul, Chant du 14 juillet 1800, Extr.
  • Chanson populaire : Fanchon, Marche d’Austerlitz
  • Massenet, 1812, Salut Moscou 
  • Schumann, Les Deux Grenadiers, d’après Heine
  • Kastner, Chant des artilleurs à cheval
  • Helmer / Krier, Le Rêve passe, d’après Foucher 
  • Louis, Les Exilés
  • Spontini, Tragédie lyrique Fernand Cortez ou La Conquête du Mexique, Extr.
  • Beethoven, Symphonie no 3 en mi bémol majeur, Sinfonia Eroica, opus 55, pour orchestre

Distribution

  • Chœur de l’Armée Française
  • Emilie Fleury, direction
  • Orchestre symphonique de la Garde républicaine
  • François Boulanger, direction

En ouverture, une fresque vocale aux accents bouleversants nous conte l’épopée napoléonienne.

Sa fougue vaut à la 3e symphonie de Beethoven son surnom de Sinfonia Eroica. Napoléon ayant bafoué à ses yeux les idéaux de la Révolution en se faisant couronner empereur, Beethoven modifie rageusement la mention manuscrite, initialement dédiée à Bonaparte. Préférant y célébrer « le souvenir d’un grand homme », il substitue à la Marche triomphale une Marche funèbre.

En partenariat avec la Fondation Napoléon.