Le blues de Ravel

L’étincelant duo violon et piano d’Elsa Grether et David Lively traduit les couleurs et les plus subtiles nuances de ce programme de haute voltige consacré aux œuvres de Poulenc, Debussy, Prokofiev et Ravel, en écho aux grands conflits mondiaux.

Horaires :

20h
Lundi 4 avril 2022

Lieu de l'évenement :

Grand Salon

Programme

  • Poulenc, Sonate À la mémoire de Federico Garcia Lorca
  • Debussy, Sonate no 3 en sol mineur
  • Prokofiev, Sonate no 1 en fa mineur, opus 80
  • Ravel, Sonate no 2 en sol majeur

Distribution

  • Elsa Grether, violon
  • David Lively, piano


Si Poulenc fait de sa sonate aux couleurs andalouses un poème tragique en hommage au poète espagnol Federico Garcia Lorca, assassiné en 1936 par des milices franquistes pendant la Guerre d’Espagne, celle de Debussy, aux aspirations patriotiques exacerbées, oscille entre ombre et lumière.

Traversée par un souffle évoquant le vent sur les tombes, la 1re sonate de Prokofiev nous mène de la désolation pétrie d’angoisse à l’ultime résignation. Mais la pureté et la transparence de celle de Ravel font fuir les lueurs fantomatiques des conflits.

Au-delà de la désespérance, les œuvres de ces compositeurs constituent un vibrant hymne à la vie, dont l’étincelant duo d’Elsa Grether et David Lively traduit l’impulsion, les couleurs et les plus subtiles nuances, dans ce programme de haute voltige.