Réunissons le couple Lasalle !

Aidez le musée de l’Armée à acquérir ce chef-d’œuvre et permettez au portrait de la comtesse de Lasalle de rejoindre celui de son époux, le général Lasalle, aux Invalides !

Je fais un don Non merci

Mozart au Sommet

Pierre Génisson est certainement l’un des clarinettistes français les plus remarquables, Mozart tombé sous le charme de la clarinette, lui dédie ses dernières pages. Son concerto met en lumière cet instrument nouveau, terriblement lyrique, et lui offre un véritable rôle de diva. Son trio "Les Quilles" et sa célèbre "Petite musique de nuit" y font écho

Horaires :

20h
Jeudi 19 mai 2022

Lieu de l'évenement :

Cathédrale Saint-Louis

Conditions d'accès :

Plein tarif : 35€ cat.1 / Tarif réduit : 8€ / Offre duo : 60€ cat.1

Programme

  • Mozart, Trio Les Quilles pour piano, alto et clarinette, K 498 (arr. D. Walter), Une petite musique de nuit, en sol majeur, KV 525 et Concerto pour clarinette en la majeur, K 622

Distribution

  • Orchestre national d’Auvergne
  • Chloé van Soeterstède, direction
  • Solistes : Pierre Génisson, clarinette et Cyrille Mercier, alto

Pierre Génisson est certainement l’un des musiciens français les plus remarquables, et il est, dans Mozart, toujours chez lui. Pour ce concert, il convertit son instrument au bel canto avec le célèbre concerto de Mozart qui, tombé sous le charme de la clarinette, lui dédie ses dernières pages. Composée deux mois avant sa mort, l’œuvre met en lumière cet instrument nouveau, terriblement lyrique, et lui offre un véritable rôle de diva.

Dans le Trio Les Quilles, c’est l’alto qui la rejoint pour chanter avec elle, dans un arrangement avec piano de cette partition malicieuse, à laquelle la petite musique de nuit vient répondre, sous la direction de la cheffe française Chloé van Soeterstède.

Sous l’égide et avec le soutien du CIC

Catégorie 1 uniquement