Participez à la restauration du tombeau de l'Empereur et des monuments napoléoniens

Contribute to the restoration of the Emperor's tomb and napoleonic monuments

Je fais un don Non merci

L'Homme armé

Cycle Confidences et complaintes de soldats

Horaires :

16h
dimanche 28 janvier 2018

Lieu de l'évenement :

Salle Turenne

Distribution :
Ensemble Clément Janequin
Dominique Visse, haute-contre et direction

Les Sacqueboutiers
Ensemble de cuivres anciens de Toulouse
Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin et direction

Au programme :
AnonymeL'Homme armé
BasironD'un aultre amer
La Rue, Kyrie
Ockeghem, L'Homme armé
Obrecht, Fors seulement - Rompeltier
BusnoisL'Homme armé 
Desprez
,Adieu mes amours (Manuscrit de Bayeux)
La Rue, Gloria
Ockeghem, Ut Heremita Solus
Obrecht, Parce Domine
La Rue, Credo
AnonymeL'amour de moi (manuscrit de Bayeux)
DufayL'Homme armé 
La RueSanctus
DesprezL'Homme armé 
GoudimelCanzon (Gloria in Excelsis Deo)
AnonymeLe Roy Englois (manuscrit de Bayeux)
La RueAgnus

D'origine incertaine, la chanson L'Homme armé, se fondant sur des signaux militaires d'alarmes, a été largement exploitée par les compositeurs de la Renaissance, comme cantus firmus au sein de la messe latine. Parallèlement plus utilisée que toute autre chanson profane, plus de quarante compositions s'en sont inspirées et elle compte parmi les plus célèbres de la fin du Moyen Age. La plupart des compositeurs l'ayant prise pour thème forment une grande lignée qui va de Dufay à Ockeghem (fin du Moyen-Age et Renaissance) jusqu'à Carissimi au XVIIe siècle, en passant par Pierre de La Rue, Obrecht, Palestrina, Morales et Josquin Desprez. La majorité de ces messes ont été écrites entre 1450 et 1500.