Saxophone au féminin

« Aucun autre instrument existant ne possède cette curieuse sonorité, à la limite du silence » (Berlioz). Ici, le saxophone se décline entièrement au féminin !

Horaires :

12h15
Lundi 13 mars 2023

Lieu de l'évenement :

Grand Salon

Conditions d'accès :

Plein tarif : 10€ / Tarif réduit : 8€ / Offre duo : 15€

Programme

  • Canat de Chizy : Prélude au silence, pour piano solo
  • Ilse Weber : Three Songs
  • Yamazaki : Suite pour saxophone et piano
  • Canat de Chizy : Saxy et En bleu et or
  • Decrück : Sonate en ut dièse

Distribution

Duo Lupinus :

  • Miho Hakamada, saxophone
  • Yume Takasaki, piano

 

Le saxophone, conçu par le génial facteur d’instruments à vent Adolphe Sax, est d’abord destiné à un usage militaire. Homme de défi véritablement visionnaire, Sax est chargé d’instruire et de mettre en œuvre la grande réforme des musiques militaires en France, initiée à partir de 1845, ses nouveaux instruments ayant triomphé des anciens, lors des grandes joutes instrumentales organisées en plein air, le 22 avril 1845, sur le Champ de Mars. Le cabinet d’instruments de musique du musée de l’Armée se fait l’écho de cette révolution. Si Bizet et Rossini s’intéressent à ce nouvel instrument, le plus enthousiaste d’entre eux est indéniablement Berlioz, confiant à son propos : « Aucun autre instrument existant ne possède cette curieuse sonorité, à la limite du silence ». Ici, le saxophone se décline entièrement au féminin !

 

Coproduction Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris – musée de l’Armée

Fermer la popup de notification

[Accès modifié] L’accès au Musée s’effectuera uniquement par la place Vauban, le jeudi 6 octobre toute la journée et le mardi 11 octobre jusqu’à 11h30. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.