Participez à la restauration du tombeau de l'Empereur et des monuments napoléoniens

Contribute to the restoration of the Emperor's tomb and napoleonic monuments

Je fais un don Non merci

Picasso et la guerre

La guerre et ses motifs, la paix et ses symboles traversent et transcendent l'œuvre de Picasso.

Horaires :

Tous les jours de 10h à 18h et jusqu'à 21h le mardi
Du vendredi 5 avril 2019
au dimanche 28 juillet 2019

Réservez votre guide multimédia pour visiter l'exposition Réservez votre visite guidée Téléchargez le livret-jeux de l'exposition

L'exposition Picasso et la guerre en bref

Les conflits armés ont ponctué l’existence de celui qui, Espagnol résidant en France de 1901 à son décès en 1973, n’a paradoxalement jamais participé activement à une guerre. Libéré de l’obligation de service militaire et jamais engagé en tant que soldat dans un conflit, l’artiste a vécu les guerres du XXe siècle en tant que civil.

Picasso a sans cesse affirmé que la création était son « journal », un journal personnel et secret qui relève de l'intimité. Au cours de ce XXe siècle marqué par les deux conflits mondiaux et le totalitarisme, il y aborde le tragique contemporain et la guerre. Si les motifs guerriers sont présents dans les œuvres de jeunesse de Picasso, la Première Guerre mondiale, qui débute alors qu’il est âgé de 33 ans, est très peu présente dans son œuvre, même si elle touche ses plus proches amis comme Apollinaire, Cocteau ou Braque partis au front.

La guerre d’Espagne (1936-1939) marque particulièrement l’artiste et la toile monumentale Guernica, peinte à la suite du bombardement de la ville, constitue une œuvre emblématique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, replié dans une sorte d’« exil intérieur » dans son atelier-refuge, rue des Grands-Augustins à Paris, Picasso apporte son aide à ses relations. Célébré dès la Libération comme artiste résistant et militant, ses prises de position politiques lui confèrent un rôle inédit dans l’Histoire en cours. Picasso affirme alors un pacifisme qui le situe en accord avec les positions et les luttes des partis communistes occidentaux. C’est dans ce contexte que le symbole de la colombe connait une diffusion planétaire.

L’exposition suit à la fois une progression chronologique et chrono-thématique. Les œuvres de Picasso et ses archives personnelles, dans toute leur diversité, dialoguent avec un ensemble de pièces contextuelles et de documents (articles de presse, photographies, objets) évoquant la réalité et les modes de diffusion des conflits contemporains de sa production.

Elle explore les différentes manières dont la guerre nourrit et influence l’œuvre de Picasso, tout au long de son parcours artistique. Repère connu de tous dans la production de l’artiste, Guernica ouvre le parcours, à travers une reproduction à l'échelle 1 de l'œuvre et en constitue le point de bascule, puisqu’elle marque le début de l’engagement public de l’artiste.

Exposition produite par le musée de l’Armée et le musée national Picasso-Paris.

Autour de l'exposition Picasso et la guerre

Profitez d'une programmation riche et variée autour de l'exposition :

Master class culinaire avec le chef Alain Passard

Alain Passard © Bernhard Winkelmann

Alain Passard, chef triplement étoilé du restaurant L’Arpège (Paris), vous propose de dialoguer avec les œuvres de Picasso évoquant le manque de nourriture dans le prestigieux grand salon, espace habituellement fermé au public. Le chef y réinterprètera un légume ou une recette issue de l’ouvrage Cuisine et restrictions d’Edouard de Pomiane, livre emblématique de la Seconde Guerre mondiale présenté dans l’exposition. Cette master class exceptionnelle sera suivie d’une dégustation.

Les 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet à 18h30
À partir de 45 €

Achetez vos billets

Théâtre : « Le désir attrapé par la queue »

Saviez-vous que Pablo Picasso, artiste prolifique, avait également écrit des pièces de théâtre ? Jouée par la première fois en 1944, lors d’une représentation privée avec les proches amis de l’artiste et dans une mise en scène d’Albert Camus, la pièce évoque la faim, le froid et l’amour qui font alors écho aux privations ressenties sous l’Occupation. Dans le cadre monumental de la salle Turenne et en complément de votre visite de l’exposition, venez assister à une reprise inédite de cette pièce surréaliste, méconnue du grand public, dans une mise en scène du comédien-auteur Thierry Harcourt.

Du 13 avril au 28 juillet, représentations les samedis et dimanches à 12h30, 14h30 et 16h30 (sauf les 15,16, 22,23, 29 et 30 juin)
Exposition + théâtre : 19 €

Achetez vos billets

Visite privilège avec les commissaires

Pablo Picasso, « La femme qui pleure », Paris, Musée national Picasso-Paris © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) / Jean-Gilles Berizzi / Succession Picasso 2019

Les commissaires de l’exposition vous proposent de les accompagner dans les salles pour une visite exceptionnelle, en soirée, après fermeture au public. Venez décrypter de manière privilégiée les œuvres, objets et documents présentés, découvrir la manière dont ils ont été choisis et explorer les coulisses et enjeux de l’exposition. Prolongez ce moment d’exception autour d’une coupe de champagne.

Les jeudis 11 et 18 avril, 16 et 23 mai, 6 et 20 juin, 4 et 18 juillet de 18h30 à 20h
À partir de 20 €

Achetez vos billets

Parcours croisé autour de « La Chute d'Icare »

Pablo Picasso, « Portrait d’Homme II » © Paris - Musée de l’Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Émilie Cambier / Succession Picasso 2019

Immense peinture murale composée de 40 panneaux, La Chute d’Icare a été commandée à Picasso pour la décoration artistique du siège de l'UNESCO à Paris en 1958. En complément de la visite guidée de Picasso et la guerre où les esquisses de l’œuvre seront présentées, les commissaires de l’exposition vous proposent de partir en leur compagnie à la découverte de cette œuvre pour vous en livrer tous les secrets.

Les mercredis 17 avril, 22 mai, 12 juin, 17 juillet de 14h30 à 17h et les samedis 20 avril,  25 mai, 22 juin, 6 juillet de 14h30 à 17h
À partir de 20 €

Achetez vos billets

Et aussi...

Découvrez les ateliers et visites ludiques pour découvrir l'exposition en famille, le cycle de concerts « L'Heure espagnole » et les conférences autour du thème « Guerres et artistes au XXe siècle ».

Fermer la popup de notification

6 décembre 2019

FR Nous vous informons que le Musée est ouvert normalement, de 10h à 17h. EN On December 6th, we inform you that the museum is open from 10 am to 5pm.