Actualités

Retour sur les Journées européeennes de l'archéologie

Retours sur ce week-end, organisé en partenariat avec l'INRAP, qui a permis d'instaurer un lien fort entre archéologie et histoire militaire !

Malgré un week-end caniculaire, le public a été nombreux aux Journées européennes de l'archéologie, qui se sont tenues au musée de l'Armée le week-end des 18 et 19 juin ; puisque 13 643 visiteurs se sont déplacés pour découvrir notamment le village archéologique, organisé en partenariat avec l'INRAP.

Les 17 stands installés dans la cour d'honneur des Invalides ont permis aux visiteurs de participer à des activités, des simulations de fouilles  et des présentations de pièces et de techniques archéologiques, menés par des spécialistes afin d'instaurer un nouveau dialogue entre archéologie et histoire militaire !

 

Enquête sur la disparition d'Alain Fournier

L’ Inrap et l’association Arkéomedia ont proposé de retrouver les vestiges de l’écrivain Alain Fournier, mort au combat en 1914, en partant à la découverte de sa sépulture à travers cette simulation de fouilles.

Les poubelles de l'histoire

Les objets que l’on jette sont-ils des indicateurs de notre quotidien ? Réponse avec cet atelier mené par Inrap, à partir des reconstitutions de poubelles datant du néolithique, de la Grande Guerre et d’aujourd’hui.

Le rôle d’un laboratoire d’analyse et de recherche en archéologie

Mettre en œuvre les techniques physico-chimiques les plus performantes pour répondre à des questions liées à la conservation ou la restauration : tel est le rôle de Caraa- Centre d'Analyses et de Recherche en Art et Archéologie-

Déminage et archéologie

C’est un métier essentiel pour la recherche archéologique… et pour notre sécurité : les démineurs de la Sécurité civile, qui présentent ici les munitions trouvées dans le cadre de leurs opérations et les problématiques liées à la question du pillage archéologique.

Et de belles pièces archéologiques

Pour l’occasion, le musée de l’Armée présente au sein de ses collections, quelques magnifiques pièces archéologiques au public. Ici le fusil Enfield n°1 Mk III.