A propos de la saison Napoléon

L’année 2021 marque le deux centième anniversaire de la mort de l’empereur Napoléon Ier. Pour l’occasion, le musée de l’Armée et la Fondation Napoléon proposent, aux Invalides, une saison culturelle entièrement dédiée à cette figure majeure de notre histoire.

Une nécropole restaurée, un parcours permanent réinventé, une grande exposition patrimoniale et pour la première fois au Musée, des oeuvres d’artistes contemporains pour questionner l’héritage de Napoléon… autant d’occasions de découvrir ou de redécouvrir celui qui depuis 1840 repose sous le Dôme, « auprès de ce peuple Français qu’ [il a] tant aimé »

 

À propos de la saison Napoléon

Le directeur du musée de l’Armée est aussi le « gardien du tombeau de l’Empereur ». Par nature, l’institution se devait de jouer un rôle central dans la phase finale des commémorations qui se succèdent depuis vingt ans au rythme des événements marquants de la carrière de Napoléon.

Année du bicentenaire de sa mort, 2021 offre une occasion unique de tenter la synthèse, pour mettre en valeur différentes facettes de l’histoire de Napoléon, et du sens qu’elle a pour nous aujourd’hui.

Unissant ses efforts à ceux de la Fondation Napoléon, le Musée propose tout au long de l’année, une programmation culturelle d’une grande diversité, ainsi qu’un regard renouvelé sur l’histoire du site et de ses collections permanentes liées à Napoléon.

 

Exposition : Napoléon n'est plus

Jusqu'au 31 octobre 2021. Une exposition co-organisée avec la Fondation Napoléon.

La saison Napoléon au musée de l'Armée débute avec une première exposition consacrée à la mort de l'Empereur : Napoléon n'est plus .

Île de Sainte-Hélène, le 5 mai 1821. À 5h49 du soir, l’Empereur exilé rend son dernier soupir.

Relégué au bout du monde depuis plus de cinq ans, il n’exerce plus aucune influence sur le monde. Pourtant, sa mort réveille les passions. Rapidement, les souvenirs, les témoignages, les images, les reliques foisonnent. Une histoire nouvelle voit le jour, où la mort en exil du grand homme joue un rôle déterminant, et où subsistent des incertitudes empreintes de légendes et de contradictions.

Enquêtant sur tous les aspects de ses derniers instants, de ses funérailles, du retour de ses Cendres et des monuments qui perpétuent sa mémoire, l’exposition propose un parcours de près de deux cent cinquante œuvres mêlant beaux-arts, archives et objets d’art populaire pour comprendre la marche triomphale de Napoléon vers l’éternité.

 

 

Parcours contemporain : Napoléon ? Encore !

De Marina Abramović À Yan Pei-Ming

Du 7 mai 2021 au 30 janvier 2022

En écho aux commémorations du bicentenaire de la mort de l’Empereur, le Musée propose, pour la première fois de son histoire, un parcours d’art contemporain aux Invalides.

La présentation de commandes originales ou d’oeuvres existantes confiées à des artistes, soit de renom, soit émergents, français et étrangers (Pascal Convert, Ange Leccia, Fabrice Hyber, Marina Abramović, Julian Schnabel, Georges Tony Stoll, Hélène Delprat), évoque la figure de Napoléon, ainsi que l’empreinte de son action sur le monde actuel.

Ce projet ambitieux consiste à inviter une trentaine d’artistes contemporains, sur le principe de la carte blanche, à investir les espaces permanents d’exposition du Musée et à questionner l’héritage laissé par cette figure emblématique de l’histoire qui ne laisse personne indifférent et qui déclarait « l’imagination gouverne le monde ».

Ce parcours est conçu en deux temps : d'abord dans les salles du parcours de visite permanent et sous le Dôme des Invalides puis à partir d'octobre 2021, dans les salles d'expositions avec une installation de l'artiste belge Hans Op de Beeck sur le thème de la mort de Napoléon et une seconde installation vidéo par le collectif La Méduse proposant une réflexion sur le cinéma et l'histoire napoléonienne.

 

Fermer la popup de notification

Suite aux mesures gouvernementales, le musée de l'Armée est actuellement fermé au public.